h1>

 

 

 

SOUS LE LAC

ÉLEVAGE DE BOSTON-TERRIERS

 

Retour aux BOXERS
ACCUEIL
MÂLES
FEMELLES
SAILLIES NAISSANCES
CONTACT

 

Quatre beaux chiots sont nés par césareienne le 21 septmbre : deux mâles et deux femelles. À voir en page naissances.

 

Notre étalon Let me Dream de Yu Box

disponible pour saillies

 

En visite chez un éleveur de Boxers, j'ai découvert ces merveilleux petits chiens, qui ressemblent à bien des égards à des Boxers miniatures. Je n'ai cessé depuis lors de m'intéresser à cette race. Le virus était pris. J'ai sélectionné un des meilleurs élevages français et j'ai eu la chance d'acquérir une très belle femelle en septembre 2014, J'adore Dior du Grand Fresnoy dite Juanita, dont les deux parents sont Champions et cotation 4 points SCC. Son père est le merveilleux Hard Rock du Grand Fresnoy, un des meilleurs mâles actuels en France. J'ai ensuite acquis un beau mâle au pedigree prestigieux, Let me Dream de Yu Box dit Leonardo, en novembre 2015. On le verra en expositions. Son père est américain, il a été importé par un des meilleurs élevages en France, et sa mère est importée de Pologne et vit à la Réunion. Quel melting-pot !

Lorsque je suis allée chez une juge renommée faire confirmer cette première femelle, elle s'est écriée, assez étonnée de me voir avec ce petit chien, elle qui me connaît bien en tant qu'éleveuse de Boxers :

- c'est le Boxers des vieux !

C'est assez vrai, car on retrouve beaucoup de caractéristiques communes aux deux races, qui s'entendent d'ailleurs à merveille. Mais le Boston est beaucoup plus facile ; il a en sus des qualités non négligeables : il vit plus vieux, n'est pas encombrant, vous le prendrez contre vous au creux de votre bras le soir pour de longs câlins où il se transforme en vrai chat, tétouillant, enfouissant son museau contre vous. Pas de bagarres entre eux, alors que les Boxers ont ce grand défaut d'être très combatifs entre congénères. Outre sa tendresse, c'est un chien très intelligent mais aussi vif et énergique, et très amusant. Il adore faire le clown !

Pour toutes ces caractéristiques, le Boston-Terrier est un compagnon incomparable.

Le Boston craint le froid mais adore les longues ballades. Les notres vivent en famille, bien au chaud dans la maison, tout comme nos Boxers.

Cette race est assez peu connue, mais devrait connaître un grand essor. Contrairement aux bouledogues français, porteurs de pathologies très handicapantes, et pourtant si à la mode, les Boston-Terriers n'ont pas de problèmes de santé particuliers. On veille à dépister la cataracte héréditaire juvénile, voire d'autres tares oculaires, par tests ADN, et les problèmes de rotules par examen vétérinaire.

L'Élevage de Sous le Lac est situé dans les Monts du Lyonnais au Sud-Ouest de Lyon en région Rhône-Alpes. Il est membre du Club Français du Boston-Terrier, affilié à la SCC.

 

 

HISTORIQUE

Croisement d'un Bull Terrier et d'un bouledogue anglais, le Boston-Terrier a été créé par des éleveurs américains de la ville de Boston dans l'état du Massachusetts vers 1865.
Le Boston-Terrier, à l'époque, était utilisé pour les combats de chiens.

En 1891 fut fondé le Boston-Terrier Club of America.
Et en 1893, le Boston-Terrier est reconnu par le Club des Races des Etats-Unis.

Il devient alors un chien de compagnie. A partir de là, les éleveurs commencent à faire attention aux proportions du corps et de la tête mais également au caractère.

Trois types de Boston-Terrier naissent :
- poids plume : moins de 6.8 kilos
- poids moyen : entre 6.8 kilos et 9 kilos
- poids lourd : entre 9 kilos et 11.3 kilos

Il fut introduit en France en 1927.

Aux Etats-Unis, le Boston-Terrier est une race très connue et très prisée.

 

 

 

STANDARD

Pour le lire directement sur le site du Club Français du Boston-Terrier :

 

 

cliquez ici.